18 avril 2024

Basket-ball NBA, Betclic Elite et Euroleague

Rashard Lewis pousse un coup de gueule

2 min read

Lien externe


Tandis que les autres parlent à voix basse et accordent au compte-gouttes des réponses qui n’ont en fait peu de sens, Lewis sous le coup de l’émotion a mis en doute le coeur et le désir de ses coéquipiers.
Il se demande si les Sonics sont vraiment sérieux quand ils parlent des playoffs ou si c’est simplement un effet d’annonce.
Il se demande pourquoi il ne pèse pas plus en attaque.

« J’ai pris seulement 11 tirs ce soir et quand vous regardez la feuille stat, tout le monde a pris plus de tirs que moi à part Damien (Wilkins), » a déclaré Lewis, qui a inscrit 16 points à 6-sur-11.
« Je pense que nous avons mal joué en première mi-temps bien que nous ayons 12 points d’avance. Je savais que nous allions entrer dans la deuxième mi-temps avec moins d’engagement et tout ce qu’ils leurs manquaient c’était de jouer avec un peu de rythme. Et ils l’ont fait et ils ont eu leur momentum.

Les Sonics ont subit le double double d’Al Jefferson au poste bas, il a terminé la rencontre avec 31 points et 16 rebonds, ses deux meilleurs stats de la saison.

On suppose qu’ils ont bloqué Paul Pierce sur les pick-and-rolls mais ce dernier a rendu une fiche très correcte avec 21 points, sept rebonds et sept passes.

Et ils ont aussi échoué sur Rajon Rondo (20 points) et Gerald Green (19 points), qui sont restés à plusieurs reprises derrière la défense pour des paniers faciles.

Nous avons été nonchalants sur la stratégie,  » déclare Lewis. » Nous n’avons rien fait de ce qui était sur le tableau ce soir. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *